Carrie Vaughn – Kitty et les Ondes de Minuit (Kitty Norville #1)

Titre original : Kitty and the Midnight Hour (Midnight Hour book 1)

Mon appréciation : 6,5/10

A travers Kitty, personnage central de cette série, nous découvrons la vie d’un loup garou vécu de l’intérieur et je dois admettre que Carrie Vaughn décrit cette dualité loup/homme avec une très grande adresse ! Elle parvient ainsi à aborder le thème fort classique non pas d’un angle nouveau, mais du moins avec une certaine originalité.

Kitty travaille dans une radio locale où elle anime « L’heure de Minuit » (Midnight Hour). Dans cette émission elle reçoit des appels et conseille tous les êtres surnaturels ou ayant un quelconque lien avec le monde surnaturel, répondant ouvertement à des questions afférentes au sujet. Pourtant, dans ce monde, les vampires, loups-garous et autres ne sont pas encore publics ! Ainsi, seuls les êtres surnaturels se rendent compte que l’émission est réelle, les « croyants » en sont persuadés sans le savoir, les autres imaginent qu’il s’agit d’une émission fantastique très bien ficelée, tandis que le loup « Alpha » de la meute n’est pas enchanté par l’existence de cette même émission.

Le statut de loup-garou de Kitty est, du moins au début, tenu secret, même ses collaborateurs ignorent ce qu’elle est réellement. Elle n’est exposée au public que lorsqu’elle est attaquée par un tueur de loups-garous sur son lieu de travail en pleine émission !

Bientôt, en tant que seul loup connu du grand public, Kitty est mêlée à l’enquête policière sur un tueur en série qui pourrait être un loup solitaire.

En même temps Kitty doit encore trouver sa place au sein du « pack », la meute des loups à laquelle elle appartient. Elle n’est loup-garou que depuis trois ans et se trouve en bas de l’échelle, en totale soumission aux autres membres. Seulement, elle gagne en force et les luttes d’hiérarchie internes deviennent inévitables. Et ce malgré elle.

Bien évidemment, les vampires ne manquent pas dans l’histoire, comme il se doit.

 

Mon appréciation ? La voici :

« Kitty et les ondes de minuit » est un livre très réussi qui aborde la question d’une façon plus personnelle : le lecteur apprend ce que c’est que de vivre avec le loup en soi, il assiste à la bataille presque constante entre les instincts de l’animal et la raison de l’Homme, qui doivent cohabiter au sein de la même personne.

Les instincts du loup de Kitty sont excellemment bien décrits, on a l’impression de comprendre la nécessité de se soumettre au loup Alpha de la meute, le besoin de s’intégrer dans le groupe des loups.

Le ton du livre est léger, l’intrigue est prenante.

Autre point fort : en lisant je me suis dit « ah, cela va se finir de telle façon » …. Et bien non ! Laissez-vous surprendre par la fin qui est vraiment différente de ce que je pensais. Ce n’est pas un livre policier, donc ce n’est pas un meurtrier surprise, mais tout de même, cela fait plaisir de ne pas assister à une fin convenue.

Bref, je n’ai absolument rien à critiquer ou à reprocher spécifiquement au livre qui est un très bon roman du genre.

Alors, pourquoi je ne donne que 6,5 ????

Je ne le sais pas moi-même, mais quelque chose m’a manqué. Une profondeur ? Non, impossible, puisqu’on est vraiment plongé au sein de l’histoire. Je ne sais pas. C’est comme de manger un excellent plat, parfaitement épicé, cuisiné avec des ingrédients de bonne qualité, toutes les conditions sont réunies – et pourtant le résultat n’est pas magique. Et d’autres fois, un peu de riz, un peu de poisson, et vous voilà dans un moment d’extase après avoir mangé le premier sushi d’une soirée.

C’est un peu ce qui se passe ici : tout y est, mais la magie n’y est pas. Je ne saurais l’expliquer.

Pas encore, espérons-le, car je vais suivre cette série un petit peu. Oui, cette série comprend déjà de nombreux livres, le prochain étant « Kitty au Capitole », que je ne manquerais pas. Peut-être Kitty va-t-elle se confronter aux vampires ? Ou au mystérieux Smith qui prétend offrir un remède aux lycanthropes et vampires ?

On verra bien !!

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *