Oscar Wilde – Le portrait de Dorian Gray

Titre original : The Picture of Dorian Gray

Mon appréciation : s’agissant d’un classique absolu je ne me permets pas de donner une évaluation (mais j’adore)

Ce grand classique du livre fantastique a été écrit à la fin du 19ème siècle, la grande époque de la littérature qui a vu naître de nombreux romans précurseurs de nos livres « modernes » (comme Dracula de Bram Stoker ou, Frankenstein de Mary Shelley).

 

Résumé :

Le portrait de Dorian Gray est un livre angoissant. Son héros est un jeune homme encore naïf qui se voit libéré de la lourde charge des conséquences de ses actes, permettant ainsi au coté sombre de sa personnalité de s’épanouir.

L’histoire est bien connue : le peintre Basil achève le portrait du jeune Dorian Gray, un homme d’une extraordinaire beauté, encore innocent et influençable. Lord Henry, un ami du peintre qui lui rend visite, est intrigué par la perfection de Dorian Gray et souhaite le rencontrer.

Lord Henry est un homme qui profite de la vie et ne se soucie guère des sentiments des autres. Il aime jouer, et Dorian Gray, à peine sortie de l’adolescence, lui convient parfaitement comme objet d’étude, si on peut dire.   Lire la suite

Carolyn Jess-Cooke – Journal d’un ange gardien

Titre original : The Guardian Angel’s Journal

Mon appréciation : 7,5/10

Le « Journal d’un ange gardien » m’a attirée – et je n’ai pas été déçue.

L’intrigue :

« Journal d’un ange gardien » est un roman fantastique dont l’intrigue est plus que prometteuse : comme le titre l’indique, nous suivrons au cours de ses pages un ange-gardien dans sa toute première mission.

Et quelle mission ! Le protégé qui est confié à Ruth, devenue ange-gardien après sa mort terrestre, n’est autre qu’elle-même !

Le postulat de base étant que pour les anges le temps n’existe pas, que le passé n’est pas le passé mais peut être le présent, cette mission difficile et délicate est donc possible.

Mission difficile et délicate, puisque la vie qui attend la petite Margot – tel est le nom que portait Ruth – est dure et ce dès sa naissance : sa mère est une junkie qui meurt lors de l’accouchement, son père, totalement shooté, est écarté de sa vie, mais elle a la chance d’être adoptée … sauf que ses parents adoptifs mourront tous deux dans des circonstances dramatiques. Et à partir de là, une véritable descente aux enfers pour la petite fille : une famille d’accueil qui l’abandonne devant la porte d’un orphelinat, huit ans à passer dans une institution tenue par une directrice qui impose les pires sévices aux enfants qui lui sont confiés, des punitions infligées qui les traumatiseront pour la vie, s’ensuit une addiction à l’alcool et aux drogues, une incapacité à s’aimer elle-même … une vie que nul aimerait revivre une deuxième fois.   Lire la suite

Kristin Schütz – La légende de Tarine

Titre original : La légende de Tarine

Mon appréciation : 8/10

« La légende de Tarine » est une belle histoire d’amour, de mysticisme, d’aventures et de courage.

L’intrigue :

La jeune étudiante Khyra rencontre Michael et en tombe amoureuse.

Parallèlement, dans le cadre de ses études, elle découvre une légende presque oubliée, celle de Tarine. Sans pouvoir s’expliquer pourquoi, elle se sent contrainte de pousser ses recherches afin de découvrir quel est exactement ce mythe.

Et plus elle avance dans ses recherches, plus sa vie est hantée par d’étranges évènements : elle a des hallucinations, elle entend des voix, elle se sent observée. Pire encore, sa meilleure amie disparaît.

D’une façon ou d’une autre, elle est liée à cette légende.

Elle découvre ainsi rapidement que Tarine aurait vécu il y a des millénaires et qu’il a, à cette époque lointaine, désobéi aux Dieux, et ce pour sauver son amour, la belle Elehena.

Or, en désobéissant aux lois divines, il a déséquilibré la balance entre le Bien et le Mal et a libéré tous les maux sur la terre, des maux si terribles qu’aujourd’hui encore nous en souffrons, que ce soit la famine, les maladies ou les guerres.

Pour le punir, les Dieux le condamnent à vivre et revivre le pire moment de sa vie : vie après vie, il verra mourir celle qu’il aime devant ses yeux, sans pouvoir la sauver, en sachant que c’est sa faute.   Lire la suite