Olivier Arnaubec – 2023, Le Mur

Titre original : 2023, Le Mur

Mon appréciation : 6,5/10

« Le Mur » est un premier roman, un roman d’anticipation qui me laisse avec un sentiment un peu mitigé. J’ai apprécié l’idée, j’ai aimé la réalisation qui est assez atypique, mais je pense que l’auteur était trop « courageux » et a écrit un roman trop « polémique », ce qui laisse le lecteur avec une inquiétude palpable. J’y reviendrai.

L’intrigue :

L’intrigue se dédouble et les deux pans de l’histoire ne se rejoignent jamais véritablement.

D’un côté nous suivons Maître Gaëtan Suchet dans la France du Nord, en 2090. Gaëtan est avocat caution au tribunal pénal, un tribunal dans lequel le jugement est rendu par une machine. Son seul rôle est de rassurer le condamné une fois la sentence proclamée par le président du tribunal.

Mais lors d’une audience pénale jusque là habituelle, la machine tombe en panne…

Par un malencontreux concours de circonstances Gaëtan se voit alors mêlé à une affaire qui le dépasse complètement et l’obligera à franchir le mur pour se rendre dans le France du Sud, la France musulmane…   Lire la suite

René Barjavel – La nuit des temps

Titre original : La nuit des temps

Mon appréciation : devenu un classique, je ne note pas mais ce roman m’avait fascinée

Et bien, pourquoi ne pas, pour une fois, commenter un classique de la SF (que l’on peut toutefois également classer dans les romances), un livre que tout le monde a lu – ou devrait avoir lu – un livre que j’ai lu trois fois, à différents stades de ma vie.

Pour moi, c’est une histoire d’amour bouleversante qui traverse les âges, bien plus forte que celle de Roméo et Juliette.

 

L’intrigue :

Lors d’une expédition polaire, des scientifiques français font une découverte surprenante : ils trouvent, au fond de la glace éternelle, un homme et une femme congelés, plongés dans un sommeil artificiel et protégés par une étrange sphère en or.

Ils parviennent à réveiller la femme, Elea, qui est d’une beauté exceptionnelle. La jeune femme leur raconte dès lors son destin tragique, revivant ses douloureux souvenirs, la perte de son amour, l’homme qu’elle a laissé derrière elle, à des millénaires d’ici, Païkan, mais surtout la fin de son monde – la fin de notre monde tel qu’il était alors, la disparition de toute une société structurée et très évoluée.   Lire la suite

Jeanne-A Debats – La Vieille Anglaise et le continent

Titre original : La vieille Anglaise et le continent

Mon appréciation : 3/10

Pffff.

D’habitude, je ne « note » pas les nouvelles ou novellas, mais là, je ne peux m’en empêcher. D’autant plus que j’avoue que si ce livre avait été plus long que ses quelques 70 pages, j’aurais laissé tomber au bout de quatre ou cinq …

L’idée de base est pourtant bonne, j’aime aussi le message que cette histoire souhaite faire passer.

Le résultat est toutefois très loin des aspirations de l’auteure.

 

Voici, très rapidement, l’intrigue :

Nous sommes dans un avenir plutôt proche, la technique du transfert de l’esprit se précise et est déjà possible sous certaines conditions.

C’est ainsi qu’Ann Kelvin, une scientifique âgée et atteinte d’un cancer accepte un transfert très particulier en vue d’une ultime mission, et ce sous l’œil attentif de Marc, un de ses anciens étudiants devenu à son tour scientifique : son esprit sera transféré dans celui d’une baleine. Equipée des techniques de communication les plus modernes, elle pourra ainsi parcourir les océans et renseigner Marc et son équipe sur ce qui se passe au loin …

Lire la suite

Douglas Adams – Le Guide Galactique

Titre original : The Hitchhiker’s guide to the galaxy

Mon appréciation : 10/10

En France ce roman est disponible sous deux titres, l’ancien (le guide galactique) ayant été remplacé par « Le guide du voyageur galactique ».

Voici un livre inégalé dans sa catégorie, un livre à lire absolument, aucune excuse n’est recevable si vous ne le connaissez pas encore (à lire si possible en VO).

Ah, le nonsense absolu – je n’ai pas lu, depuis, un autre livre qui maîtrise autant ce concept que ce roman.

Pour le commentaire de ce petit chef-d’œuvre un peu différent, je serai exceptionnellement très brève – sinon je serai tentée, comme d’autres avant moi, de livrer un extrait hilarant après l’autre!!

 

L’intrigue est dépourvue de sens :

Quelques secondes avant la destruction définitive de la terre (qui se trouve par malchance sur le tracé d’une future voie expresse hyperspatiale), Arthur Accroc (Arthur Dent dans la VO), un homme absolument moyen, se voit sauvé par son ami Ford Escort (Ford Prefect dans la VO), qui est en fait un autostoppeur intergalactique travaillant pour le « guide galactique« .

Les voilà partis en voyage à travers l’espace, accompagnés de Zappy Bibicy (Zaphod Beeblebrox en VO), le président de la galaxie en fuite, Trillian (sa petite amie qu’Arthur connaît depuis la terre) et bien évidemment Marvin, un robot dépressif et paranoïde. Grâce au générateur d’improbabilité de leur vaisseau spatial, leur voyage est unique, improbablement unique.

 

Un livre utile

Grâce à ce roman fort utile vous apprendrez à apprécier la poésie des Vogones, à compter les millisecondes qui vous restent à vivre, vous connaitrez l’astuce qui vous permettra de voler, vous apprendrez qui dirige la terre, vous saurez aussi quels sont les objets indispensables lors d’un voyage intergalactique et bien plus encore….

Surtout, ce petit roman est le seul et unique livre à répondre à la Grande Question sur la vie, l’univers et le reste !   Lire la suite

Gary Shteyngart – Super Triste Histoire d’Amour

Titre original : Super Sad True Love Story

Mon appréciation : 5/10

La « super triste d’histoire d’amour » que nous propose Gary Shteynkart – qui est plus pathétique que triste, mais passons, chacun son point de vue sur ce qui est triste – se déroule dans un monde du futur, de quelques années seulement, c’est très très proche de nous.

Ce roman peut être considéré comme un roman d’anticipation (mais alors il déçoit) ou alors comme un récit satyrique (mais alors il n’est pas assez subtil)*.

Bref, vous l’aurez noté, j’ai trouvé ce roman très décevant, d’autant plus que je ne l’ai acheté que parce qu’il était le grand « coup de cœur » de France Info.

Il n’en reste pas moins qu’il a le mérite d’être divertissant et que, si le monde créé par l’auteur ressemble trop à un monde dans lequel évoluent les anciens participants de télé-réalité,  il n’en reste pas moins qu’en fait, on sent, derrière ce récit, une importante réflexion sur les « coulisses » – qui ne sont malheureusement pas assez présentes.

Mais commençons par le début :

Lire la suite

Douglas Coupland – Joueur_1

 

Titre original : Player One

Mon appréciation : 6/10

C’est un livre, dont le « pitch » est particulièrement prometteur :

Il s’agit d’un roman d’anticipation dans lequel nous suivons en parallèle un petit groupe de personnes qui se trouvent réunies par hasard dans un bar d’aéroport. Nous y croisons une mère célibataire qui, voulant s’échapper à une vie devenue morne, a pour une fois osé l’aventure, un pasteur qui a perdu la foi et a volé une coquette somme d’argent à ses anciennes ouailles, une blonde magnifique et autiste, un barman fauché qui désire ardemment changer de vie et s’affirmer.

Ils sont tous en transit quand une catastrophe incompréhensible s’abat sur le monde et le détruit, quasiment devant leurs yeux.

Comment pourront-ils survivre, sortir du bar, retrouver un semblant de vie ? Comment pourront-ils poursuivre leurs rêves alors que le monde disparaît ?

C’est donc une idée et des personnages qui donnent envie ; j’étais impatiente de découvrir leurs histoires respectives et l’intrigue en général.

 

Alors ?

Bof bof bof.

C’est un roman sympathique, les caractères sont bien décrits, l’auteur tente avec un succès assez réel sans être absolu de se glisser dans la peau de ses différents personnages, l’histoire set un soupçon abstrait avec une touche de réalisme qui est captivante.   Lire la suite