Articles

Polar

Luca D’Andrea – Lissy

Titre original : Lissy

Mon appréciation : 7,5/10

 

Après son impressionnant „L’essence du mal“, j’attendais ce deuxième livre de Luca D’Andrea avec impatience!

Une question se posait, celle de savoir si le premier roman était une étoile filante – où la première œuvre d’un auteur qui allait désormais nous offrir régulièrement – et peut-être même avec constance – des livres suspense prenants…

D’après moi, il y a deux possibilités : soit on adore Luca D’Andrea après ce roman, soit on ne l’aime pas. J’ai du mal à imaginer qu’il y ait un groupe qui le trouve simplement « sympa ».

Je fais partie de ceux qui sont convaincus par ce style direct et froid de l’écrivain.

Les poils se dressent rien qu’en raison de sa façon d’écrire ! Ce n’est pas simplement l’histoire qui est glaciale, c’est aussi sa plume – dure, directe, cruelle et rude.

Mais parlons d’abord de l’intrigue :

 

Des solitaires dans le froid impitoyable des montagnes

Marlène est en fuite. La jeune femme a osé l’impensable : elle a quitté son mari, le puissant Monsieur Wegener, celui qui a construit son empire sur le sang et l’anéantissement de ses adversaires, un homme qui décide sur la vie ou la mort sans même y penser.

La jeune femme fuit, elle est en panique, une seule erreur et il la retrouvera… c’est alors que sa voiture commence à glisser sur les routes glacées des vallées du Tyrol du Sud, un accident arrête sa course si bien préparée. Elle revient à elle dans une ferme isolée, éloignée de toute autre habitation, paraissant séparée du monde réel, tout en haut des montagnes. Autour d’elle, rien si ce n’est le froid, la neige, les roches.  Lire la suite

Luca D’Andrea – L’essence du mal

Titre original : La sostanza del male

Mon appréciation : 8,5/10

Un EXCELLENT premier roman. Une véritable découverte et déjà un style bien personnel.

« L’essence du mal » est un livre qui se situe entre le policier et le livre suspense avec une touche bien sensible de drame personnel, le tout dans le froid d’un petit village du tyrol.

Mais cela ne vous dit pas grand chose, alors….

 

RESUME de l’intrigue :

A première vue, ce livre peut sembler moyennement passionnant : un reporteur, Jeremiah Salinger que tout le monde n’appelle que par son nom de famille, sa femme et sa fille se rendent dans le village d’enfance de son épouse. Ici tout semble si idyllique – les montagnes, un paysage à couper le souffle, les habitants si folkloriques et leur rudesse, tout attire Salinger qui a le coup de foudre pour ce petit coin de paradis. Bien évidemment, un tel village a son histoire, ses drames, comme ce terrible massacre d’il y a trente ans dont personne ne parle et ne veut parler … mais aujourd’hui, il n’y a que ces hommes et femmes durs qui vivent une vie simple mais remplie d’aventures quotidiens.

Salinger et son partenaire décident de faire une série de reportages sur ces héros du quotidien mais un drame effroyable fera chavirer la vie du reporteur. S’il s’en tire physiquement indemne, psychologiquement il n’est plus le même.

Pour oublier et avancer, il s’intéresse à ce massacre vieux de trente ans dont il a entendu parler, mais il est loin d’imaginer ce qu’il va réveiller. La bête qui sommeille dans les montagnes enneigées n’est peut-être pas morte et peut encore faire des victimes.

Lire la suite