Nele Neuhaus – Im Wald

Titre original : Im Wald (pas encore disponible en VF)

Mon appréciation : 7/10

Nele Neuhaus confirme avec « Im Wald » – déjà la huitième enquête du Duo Pia Kirchhoff – désormais Sander – et Oliver von Bodenstein et dont le titre se traduirait par « Dans les Bois » – qu’elle est une écrivaine constante. Ce livre nous offre un nouveau plaisir de lecture, même s’il n’arrive pas à nous décoller du canapé. Il se lit avec plaisir et le suspense est au rendez-vous.

Une petite particularité nous attend toutefois puisque Oliver von Bodenstein sera touché de près par cette enquête ce qui mettra son impartialité comme son calme à rude épreuve. Revivre de mauvais souvenirs d’enfance peut ébranler même le plus stoïque des policiers.

 

Résumé de l’intrigue :

Dans un petit camping vide de touristes qui ne rentreront que l’été une explosion se fait entendre et le feu dévore en quelques minutes un camping-car.

Dans les décombres on découvre un cadavre. Un homme. Ce n’était pas un accident puisque l’explosion a été provoquée et la victime enfermée sciemment.

Pendant que les policiers commencent leur enquête, un nouveau meurtre surprend tout le monde : une vieille femme, mourante qui plus est, vient d’être étranglée dans son centre médicalisé. Le meurtrier devait parfaitement bien connaître ses habitudes – mais surtout être très pressé de voir la vieille dame mourir. Que savait-elle donc qu’elle aurait pu divulguer ? Et pourquoi justement maintenant ? Quel est ce secret que le village tout entier semble vouloir ignorer ?  Lire la suite

Nele Neuhaus – Vivants et morts

 

Titre original : Die Lebenden und die Toten

Mon appréciation : 7/10

Ce septième roman de la série du Taunus, mettant en scène le duo Oliver von Bodenstein et Pia Kirchhoff, est un peu en dessous de la qualité et de la justesse habituelle de l’auteure, qui nous a habitués à l’excellence. Il n’en demeure pas moins un très bon polar !!!

L’intrigue :

J’ai, comme toujours quand il s’agit de romans de la « reine du polar allemand », peur d’en dire trop en résumant l’intrigue.

Je vais donc me contenter de reproduire le quart de couverture (de la version allemande, la version française ne devant sortir qu’en février 2016), ce que je fais rarement, puis ajouter quelques mots :

Pia Kirchhoff souhaite profiter des fêtes de fin d’année pour partir en lune de Miel lorsqu’elle reçoit un appel : une dame d’un certain âge a été abattue par un tireur en embuscade près d’Eschborn. Peu après, un meurtre similaire se produit : une femme est abattue à travers sa fenêtre de cuisine.

Les deux victimes n’avaient pas d’ennemis. Mais alors, pourquoi devaient-elles mourir, elles ?

Les enquêteurs sont sous pression. Pia Kirchhoff et son supérieur Oliver von Bodenstein recherchent un assassin qui semble tuer au hasard – pour finalement trouver une piste qui les conduit vers une tragédie humaine.

Le motif du tueur sera rapidement découvert, et avec lui le « thème » de ce polar (puisque chaque polar de Nele Neuhaus a un « thème »). Je ne le trahirai pas, je vous laisse le soin de découvrir le lien qui unit les victimes.

Cette fois, le duo Kirchhoff/Bodenstein aura bien du mal à trouver le fil rouge qui les conduira vers le meurtrier, d’autant plus que les pistes sont trop nombreuses. Après les meurtres, un suicide et une mort qui remonté à plus de dix ans, ils ne savent plus où chercher le coupable qui semble d’un sang froid hors du commun.

Lire la suite

Nele Neuhaus – Méchant loup

Titre original : Böser Wolf

Mon appréciation : 9/10

En lisant sur la couverture une de ces phrases idiotes dont les éditeurs sont si friands (« La meilleure Nele Neuhaus de tous les temps »), je m’attendais, du coup, à être franchement déçue.

Et bien, non !

Un excellent, excellent polar. Encore une fois.

L’auteur(e) a pris ses marques, elle ne dérape pas, pas de fausses notes, tout est parfaitement à sa place, tout est bien dosé, l’intrigue, pourtant complexe, est finement amenée, les personnages ont leurs faiblesses et leurs forces et évoluent au fur et à mesure du livre et des enquêtes.

 

Mais commençons au commencement, avec l’intrigue de cette sixième enquête du duo Bodenstein/Kirchhoff :

Nous sommes en juin 2010. Le corps d’une jeune fille d’environ 15 ans est trouvé au bord du Main. Malgré les recherches, il s’avère que personne ne semble chercher la jeune fille qui semble avoir subi de sévères sévisses. L’identité de l’adolescente reste un mystère, au grand désespoir de l’équipe du K11.  Lire la suite

Nele Neuhaus – Vent de sang

Titre original : Wer Wind sät

Mon appréciation : 8/10

En voici encore un, d’excellent roman policier, le cinquième de la « Taunus-Serie », la série mettant en scène le duo Pia Kirchhoff et Oliver von Bodenstein.

Encore une fois, l’auteur nous entraîne dans une enquête minutieuse, parfaitement construite et dans laquelle nos soupçons se portent sans cesse sur l’un puis sur l’autre.

L’intrigue :

Tout commence avec la mort d’un gardien de nuit, assassiné dans les locaux d’une entreprise travaillant dans le domaine des éoliens. Lorsque, sur le bureau du patron de l’entreprise, un hamster mort est retrouvé, les soupçons se portent sur l’initiative des citoyens de la région, un regroupement d’habitants qui sont férocement opposés à la construction d’un parc d’éoliens sur le territoire de leur commune. Ils prétendent que d’une part, ce parc serait totalement inutile et que d’autre part l’entreprise chargée de l’affaire, la WindPro, aurait falsifié des expertises.

L’enquête, d’abord lente à démarrer, s’accélère lorsqu’un deuxième homme est assassiné, et encore une fois le lien vers le nouveau parc d’éoliens prévu dans la région est indéniable puisqu’il s’agit du propriétaire d’un bout de terrain qui n’avait aucune valeur jusqu’à maintenant ; un terrain pour l’achat duquel la WindPro propose désormais trois millions ! Et pourtant, le propriétaire s’oppose par principe à la vente. S’opposait, du moins, jusqu’à sa mort … Lire la suite

Nele Neuhaus – Blanche-Neige doit mourir

 

Titre original : Schneewittchen muss sterben

Mon appréciation : 9/10

 « Blanche-Neige doit mourir » est la quatrième enquête du duo Kirchhoff/Bodenstein.

Quelle est donc l’histoire de « Blanche-Neige doit mourir » ?

Le roman commence de façon presque classique et on se prépare donc mentalement à subir tous les stéréotypes du genre : après avoir purgé une peine de prison de dix ans, Tobias Sartorius revient dans son village de naissance, situé près de Francfort.

Condamné en 1998 pour le double meurtre de deux jeunes filles du même village alors qu’il n’avait pas encore vingt ans, il n’a aujourd’hui pas d’autre choix que de revenir sur les lieux des crimes.

Les victimes lui étaient proches toutes deux, il s’agissait de son ex-petite-amie Laura et de sa petite-amie, Stefanie, dite « Blanche-Neige ».Ces crimes avaient alors secoué le village et détruit plus d’une famille.

Lorsqu’il revient, Tobias découvre les ruines de l’existence de sa famille : ses parents ont divorcé, l’affaire de son père a fait faillite et ce dernier ne fait que survivre au cœur d’un village empli de préjugés à son égard en attendant le retour de son fils.

Et une vague de haine s’abat alors sur Tobias. On l’insulte, les murs de la maison sont couverts de graffitis malveillants. Son retour à une vie normale, qu’il espérait peut-être, s’avère totalement impossible.   Lire la suite

Nele Neuhaus – Flétrissure

Titre original : Tiefe Wunden

Mon appréciation : 6,5/10

Voici donc la troisième enquête du binôme Bodenstein/Kirchhoff, qui est en même temps le premier roman de l’auteur traduit en français sous le titre « Flétrissure ».

Comme vous le savez, je suis une grande fan, que dis-je, une très grande fan de Nele Neuhaus !

Or, si ce roman est un bon polar, je dois dire que je l’ai trouvé un peu moins convaincant que les précédents – et les suivants, puisque j’ai déjà lu « Schneewittchen muss sterben » et « Wer Wind sät », les quatrième et cinquième enquête du désormais célèbre duo des policiers du Taunus.

 

Mais commençons par l’intrigue :

Oliver von Bodenstein et Pia Kirchhoff sont appelés sur le lieu d’un assassinat qui semble particulièrement terrible, puisque la victime est le célèbre David Goldberg, un homme de 92 ans, survivant de l’holocauste.

Mais lors de l’autopsie, une découverte fait l’effet d’une bombe : sur le bras de David Goldberg, le médecin légiste découvre un tatouage des SS ! Mais alors, qui était David Goldberg vraiment ?

Et que signifie l’étrange chiffre retrouvé sur le lieu du crime, tracé dans le sang du défunt ?

Oliver von Bodenstein et Pia Kirchhoff ont a peine démarré leur enquête que déjà on leur demande de clore le dossier, ordre venu d’en haut…   Lire la suite

Nele Neuhaus – Mordsfreunde

Titre original : Mordsfreunde

Mon appréciation : 7/10

Et oui, encore un livre de Nele Neuhaus, l’habituée des listes de Bestsellers en Allemagne !

Avec ce deuxième roman – encore inédit en France – mettant en scène duo d’enquêteurs, le commissaire Oliver von Bodenstein et sa collègue Pia Kirchhoff de la police de Hofheim, l’auteur affirme son style et  sa manière de conduire une enquête, une façon d’écrire rafraîchissante et vivante. Ses personnages sont crédibles et variés, ses intrigues bien construites et passionnantes à suivre.

 

Mais venons en à ce livre, encore inédit en France (pour l’instant !) :

Dans l’Opel-Zoo de Schneidhain, une ville située dans le Taunus (région allemande dans le Land de Hessen près de Francfort) on retrouve les parties d’un corps. Le cadavre est rapidement identifié, il s’agit de Hans-Ulrich Pauly, un enseignant au lycée et un fervent défenseur écologique.

Dès le début il est clair que si cet homme avait beaucoup d’admirateurs, surtout parmi ses jeunes élèves, il avait encore plus d’ennemies puisqu’il était connu pour révéler publiquement et avec beaucoup de véhémence des situations délicates afin défendre ses positions parfois extrêmes.

L’une de ses dernières batailles était dirigée contre l’extension d’une autoroute, un contournement qui devait entraîner la destruction d’une petite forêt. Ce projet valait des millions d’euros pour les intéressés et lorsque Pauly a ouvertement mis en cause l’expertise à l’origine du tracé du contournement, cela a pu provoquer des réactions violentes.

Serait-ce le mobile du meurtre ?   Lire la suite

Nele Neuhaus – Eine unbeliebte Frau

Originaltitel : Eine unbeliebte Frau

Mon appréciation : 7/10

« Eine unbeliebte Frau », le premier livre de la série du Taunus avec son duo Bodenstein-Kirchhoff, est le deuxième roman que je lis de Nele Neuhaus.

S’il m’a un peu moins enthousiasmée que « Blanche-Neige doit mourir», que j’avais lu avant (ouioui, j’ai commencé par le quatrième tome de la série) c’est tout de même un excellent livre policier que je conseille vivement – d’autant plus que c’est le premier de la série. (Ce roman est encore inédit en France, mais il paraît que les droits ont été achetés par les éditions Actes Sud).

Il s’agit du deuxième roman de l’auteur (publié à l’origine à compte d’auteur) et donc du premier de la série mettant en scène l’équipe de Pia Kirchhoff et Oliver von Bodenstein.

L’intrigue :  

Une jeune femme est trouvée morte au pied d’une tour, il s’agit apparemment d’un suicide. Or, très rapidement il s’avère qu’elle ne s’est pas ôtée la vie toute seule mais qu’elle est décédée suite à l’injection d’un produit dont on se sert, notamment, pour euthanasier les chevaux. Son corps a été jeté de la tour après sa mort.

L’affaire est confiée à Pia Kirchhoff et Oliver von Bodenstein, ce sera leur première enquête commune.  Lire la suite