Karen Marie Moning – La malédiction de l’elfe noire

Titre original : Beyond the Highland Mist

Mon appréciation : 6/10

Après l’excellente fever series (chroniques de MacKayla Lane, bientôt dans ma rubrique « Urban Fantasy – MacKayla Lane), je me suis jetée, presque avide, sur cette autre série de l’auteur, celle des Highlanders (qui se compose de huit volumes).

J’admets être un peu surprise par le succès rencontré par cette série, car si je n’ai pas encore lu tous les volumes on note dès les premiers livres qu’il n’y a pas la même imagination, les mêmes idées ou tout simplement la même étincelle que celle qui m’a entraînée dans les fever series. Mais je n’ai lu, jusqu’ici, que les huit premiers volumes et ce quatrième était vraiment bon… et n’oublions pas que le premier livre des chroniques de MacKayla Lane n’était rien d’autre que des promesses d’un mieux…. Attendons donc un peu.

Avant de commenter ce premier tome de la série des Highlanders je précise les livres qui sont quasi indépendants les uns des autres, même si on croise l’un ou l’autre des personnages déjà rencontrés dans un précédent tome. Il n’est donc aucunement nécessaire de les lire dans l’ordre. Chaque roman s’attache à l’histoire d’amour entre un farouche Guerrier des Highlands en Ecosse et une femme.

La série des Highlanders, qu’on pourrait définir comme une sorte de « fantasy historique », se déroule entre les XIVème et XVIème siècles et elle plaira certainement également aux adeptes des romans d’amour s’ils n’ont pas peur d’un peu de violence et d’ébats fougueux.

 

L’intrigue:

Ce premier tome (dont l’exécrable titre français est « la malédiction de l’elfe noir ») ajoute dès le début un aspect fantastique, le voyage dans le temps (que nous allons rencontrer à travers toute la saga) :   Lire la suite

Karen Marie Moning Highlander Saga

Karen Marie Moning – La rédemption du berserker

Titre original : To tame a Highland Warrior

Mon appréciation : 6/10

Après le premier volume (Beyond the Highland Mist) ce deuxième volume n’apporte pas de surprise et se situe exactement dans la même ligne : apaisant, sympathique, agréable, sans toutefois provoquer de réel battement de coeur.

L’intrigue :

Ecosse, 1515 : la jeune Jillian St. Clair va avoir vingt-deux ans et n’a toujours pas choisi de mari. Depuis des années, elle repousse tous ses prétendants. Aujourd’hui son père s’inquiète, car bientôt il sera trop tard pour sa fille de prendre époux et même sa riche dot n’attirera plus aucun homme valable.

Alors qu’il s’absente, il invite lors trois hommes, trois véritables guerriers, forces de la nature : Quinn et Grimm, qui ont grandis avec Jillian et Ramsay Logan, un autre homme puissant et séduisant. Les trois Highlanders devront tenter de séduire Jillian en l’absence de ses parents et la jeune femme devra choisir l’un des trois. Le mariage sera célébré au retour de ses parents, quoi qu’il arrive.  Lire la suite

Karen Marie Moning

Karen Marie Moning – La tentation de l’immortel

Titre original : The Highlander’s Touch (Highlander T3)

Mon appréciation : 6,5/10

Ce troisième tome de la série des Highlanders lance, enfin, la série !

Cela tient probablement essentiellement au fait qu’il y a une toute petite touche de fantastique de plus que celle présente dans les précédents volumes, juste assez pour faire basculer la balance du bon côté et en faire un roman qui n’est pas simplement le récit d’une histoire d’amour presque niaise entre une femme moderne et un guerrier écossais portant le kilt. Cette-fois, un tout petit élément, saupoudré savamment sur l’histoire, permet de lui donner du goût (j’ai ma journée culinaire aujourd’hui, je m’efforcerai néanmoins de vous épargner la mention d’un « zeste de citron »)

Lire la suite

Karen Marie Moning

Karen Marie Moning – Une passion hors du temps

Titre original : Kiss of the Highlander

Mon appréciation : 7/10

Ce quatrième tome de la série des Highlanders est jusqu’ici le seul qui soit vraiment captivant.

L’intrigue :

Drustan McKeltar est un homme puissant, un guerrier, chef de son clan, un homme qui ne craint rien si ce n’est de voir son clan s’éteindre.

Cette force ne l’empêche pas de vivre un sort similaire à celui de la bien moins virile « Belle au bois dormant » : plongé dans un sommeil profond qui devait être éternel, il est réveillé après cinq cents ans dans un monde qui n’est plus le même et dans lequel il ne reste aucune trace des McKEltar.

C’est une jeune femme, Gwen Cassidy, qui provoque par hasard son sommeil. En visite touristique dans les paysages pittoresques d’Ecosse, elle glisse et tombe dans une caverne sous-terraine pour atterrir sur un corps bien bâti et chaud, celui de Drustan. Les circonstances sont favorables, et ce dernier se réveille… pour constater qu’en un instant il a perdu tout.  Lire la suite

Karen Marie Moning

Karen Marie Moning – Le pacte de McKeltar

Titre original : The Dark Highlander

Mon appréciation : 3,5/10

« Le pacte de McKeltar » est la suite de « Une passion hors du temps » – avec un jumeau bien plus sombre, bien plus inquiétant. J’étais donc impatiente. Mais mon Dieu, quelle niaiserie.

 

L’Intrigue

Dageus McKeltar a sauvé son frère jumeau Drustan d’une mort certaine. Pour cela, il a violé le pacte conclu il y a des millénaires avec les Tuatha Dé Danaan et est ainsi devenu celui par qui la terrifiante prophétie se réalisera : les treize maudits, condamnés par les Faé à errer éternellement dans le Néant hors du temps et de l’espace, pourront revenir dans le monde à travers lui.

Ils se sont accrochés à lui quand il a traversé le temps, ils vivent en lui ; Dageus doit se battre au quotidien pour ne pas devenir « noir ».

Pour cela, il s’entoure de femmes et cherche dans les anciens textes pour trouver un moyen afin de les vaincre avant qu’ils ne prennent le contrôle et détruisent le monde tel que nous le connaissons.  Lire la suite