Yvonne Navarro – Highborn (Dark Redemption, tome 1)

Titre original : Highborn

Meine Bewertung : 7/10

Highborn (un livre qui n’est pas encore disponible en Français mais dont on pourrait traduire le titre par « de haute naissance ») inaugure une nouvelle série d’Urban Fantasy – « the Dark Redemption series » – qui comprend pour l’instant deux livres, à savoir « Highborn » et « Concrete Savior ».

L’héroïne est Brynna, un ange déchu.

Brynna est un caractère très réussi et charismatique.

Elle restera jusqu’à la fin, et même au-delà, mystérieuse et un peu sombre, et nous ne découvrons son histoire que petit à petit. Nous la rencontrons alors qu’elle vit sa vie démoniaque en enfer et décide de s’en échapper, s’accrochant à l’infime espoir de pouvoir peut-être, un jour, obtenir sa rédemption et, qui sait, retrouver ses ailes.

Comment faire ? Elle ne le sait pas mais elle se lance pourtant et se retrouve donc à Chicago dans un corps humain, du moins en apparence.

Sous sa forme humaine,  Brynna est d’une beauté atypique, plus grande que la moyenne et dotée de pouvoirs démoniaques – ce qui est sa nature.

Brynna se retrouve ainsi dans un monde dont elle ignore totalement les codes et par malchance elle est dès son premier jour témoin d’un assassinat. Son comportement totalement inadapté la rend suspecte et la voilà mêlée bien malgré elle à une histoire de meurtres en série !  

Le policier chargé de l’affaire, Eran Redmond, s’aperçoit rapidement que Brynna cache un secret mais il est également sous le charme de cette étrange femme aux capacités étonnantes.

Ensemble, ils s’efforceront d’arrêter l’assassin qui, en fait, s’attaque à des êtres que le destin à choisi pour accomplir une tâche essentielle sur terre.

Et pendant tout ce temps, Brynna devra échapper aux hunters envoyés par Lucifer lui-même, des démons chargés de la ramener dans son royaume.

Qu’est-ce que je peux en dire?

Brynna est un caractère attachant dans ses incertitudes. Elle ne sait pas si elle a choisi le bon chemin pour obtenir le pardon de Dieu, elle s’accroche à un vague espoir. Elle s’efforce de s’humaniser, de comprendre les sentiments des hommes – alors  qu’elle ne saisit pas le fond de la nature humaine et s’étonne régulièrement de certaines réactions.

Ce qui m’a séduite dans ce personnage c’est que Brynna n’est pas « bonne » de par sa nature mais que c’est un choix qu’elle fait consciemment. Elle espère que ses actes la rendront meilleure, même si au début ses actions ne viennent pas du coeur.

Ainsi elle se contraint parfois elle-même d’intervenir pour protéger des faibles, se disant que si le destin la met dans une telle situation, c’est pour l’éprouver.

Pourtant, elle reste dubitative sur le chemin à emprunter dans sa nouvelle « vie » et tente de garder profil bas.

Eran, le policier humain, et Brynna le démon sous forme humaine forment un couple atypique, avec elle qui est tellement plus puissante que lui, pauvre être à la vie si fragile et si courte.

Et pourtant, Eran parvient à toucher l’ange déchu et Brynna lui dévoile certaines vérités tout en s’efforçant de lui cacher sa véritable nature, ou plutôt la réalité de cette nature.

L’ensemble du roman est teinté de spiritualité, d’idées telles que chacun a toujours et à tout moment le choix, qu’il soit bon ou mauvais, que chaque chose arrive pour une raison etc. Ce n’est pas désagréable, au contraire puisque cela s’accorde parfaitement bien avec l’héroïne, ange déchu pour avoir fait le choix d’aimer la mauvaise « personne » mais s’efforçant malgré tout s’amender.

La fin est touchante, peut-être un peu facile, mais cela donne dans tous les cas envie de lire le deuxième volume.

Je n’ai pas été enthousiasmée par ce livre, je n’ai pas trouvé ce « quelque chose » qui me touche, ce petit « truc » qu’ont certaines séries comme par exemple celle de Mercy Thompson de P. Briggs ou des Fever-Series (chroniques de MacKayla Lane) de K. M. Moning ou même des livres de Karen Chance avec ses histoires chaotiques.

Mais cela reste un bon roman et l’histoire de Brynna a encore beaucoup à nous apprendre ! Elle vient tout juste de faire son premier pas sur le chemin de la rédemption !

Le tome 2 (Concrete Savior ») est d’ailleurs vraiment excellent. Malheureusement, l’auteur n’a pas publié de troisième tome dans cette série qui ne semble pas avoir le soutien de l’éditeur, à mon vif regret.

 

Observation : certains connaissent certainement le nom de l’auteur, puisque c’est elle qui a écrit les livres « Buffy » Est-ce une bonne publicité ou plutôt pas – pour ma part je pense que je n’aurais peut-être pas dû le préciser …

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *